MEDITATION

Pour les adeptes du Tao, il n’existe pas un seul type de méditation que l’on pratiquerait toute sa vie. Le Tao se transforme et coule sans cesse, il en est de même de la méditation. Ce n’est pas une discipline immuable, mais plutôt un moyen de progresser dans sa vie spirituelle. Les débutants ont leur méditation, les étudiants avancés ont la leur. Les individus simples ont besoin d’une technique simple, les individus compliqués doivent avoir des techniques complexes.

Quelle que soit votre personnalité, il y a un moment où vous épuiserez toutes les possibilité d’une méthode contemplative donnée. Après tout, une méthode n’est qu’une forme arbitraire, tandis que l’inconscient que vous essayez de maîtriser est infini, changeant, déconcertant. En conséquence, lorsqu’une méthode est épuisée, vous devez en changer. Parfois, il est suffisant de varier entre plusieurs méthodes ; à d’autres moment, vous aurez besoin d’aller vers un degré de méditation plus élevé.

Tant que vous êtes agité, c’est un signe que vous n’êtes pas encore arrivé à maturité sur la voie spirituelle. Les niveaux ultimes de la méditation demandent une tranquillité totale de l’esprit. Dans cet état, on ne ressent rien, on ne pense à rien et on ne se soucie de rien. Lorsque la méthode de méditation devient inefficace, des préoccupations naissent qui vous empêcheront d’atteindre ce calme. C’est pourquoi vous devez en changer, jusqu’au jour où l’agitation diminuera et où il ne restera plus que la tranquillité.

.

Trois courants d’énergie subtile :

Des hélices jumelles autour d’un pilier de jade.

Cette présence incandescente

Est la force vitale elle-même.

.

En état de méditation profonde, il est possible de devenir conscient de la force vitale elle-même. Vous pouvez la voir si vous apprenez à regarder à l’intérieur.

La comparer à l’électricité, ou à une puissance, ou à une lumière, ou à la conscience, est plus ou moins juste. Mais ces descriptions  sont inadéquates. Vous devez la voir par vous-même. Vous devez la sentir par vous-même. Vous devez la connaître par vous-même.

Etre en sa présence, c’est comme être devant quelque chose de primitif, de fondamental, de mystérieux, de chamanique, d’essentiel. En sa présence, toutes les comparaisons sont muettes et tous les sens sont apaisés, ne laissant qu’un état de profonde révérence. On s’absorbe en elle dans une fascination totale. C’est la flamme incandescente de notre conscience.

Cette colonne d’énergie qui s’enroule autour d’elle-même contient toutes les phases de notre vie. C’est notre âme ; c’est la force qui nous anime et qui nous donne conscience. Si vous voulez vous engager totalement dans votre existence, il est essentiel pour vous d’entrer en relation avec ce pouvoir intérieur.

 .

 

Le soleil brille une moitié de la journée,

la lune domine le reste.

La contemplation aussi doit avoir sa propre durée

.

Certains moines méditent 16 heures d’affilée. Quelques-uns restent assis les jambes croisées si longtemps qu’ils ont des callosités sur les pieds. D’autres ont besoin d’un support pour maintenir le corps droit, ou ils se couchent sur le sol avec des pointes effilées sous le menton pour être réveillés par une piqûre s’ils s’assoupissent. Cela est-il admirable ? Ou cela est-il folie ?

La méditation doit avoir sa propre durée. Une fois que l’on en connaît la méthode, on ne doit pas la considérer comme une activité isolée du reste de l’existence. Les adeptes du Tao tiennent la méditation pour impérative, mais non exclusive. La première chose à savoir est qu’il faut vivre cette vie, comme tout ce qui vit et meurt. En conséquence, la méditation doit être intégrée au flux de la vie. Elle ne doit pas dominer le reste.

Il y a une exception à cela. C’est lorsque l’on tombe spontanément et naturellement dans une longue période de méditation. Parfois cet état peut durer des heures, voire des jours. Ce n’est pas le cas d’une méditation induite artificiellement par une assise forcée. C’est une méditation entièrement différente. L’on est alors un avec l’univers, et la méditation cesse d’être une activité. Elle devient une expression naturelle.

 

Les commentaires sont fermés.

l'appel de la sagesse |
etenite |
Les Témoignages de la Greno... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Tariq RAMADAN
| Eveil à la foi - Andrésy, C...
| fleurdefoi