KARLFRIED GRAF DURCKHEIM: LA RENCONTRE ENTRE L’OCCIDENT ET L’ORIENT

 Dürckheim Karlfried GrafKarlfried Graf Dürckheim (1896 – 1988) docteur en philosophie et docteur en psychologie, rencontre le Zen pendant son séjour au Japon (1937 à 1947). Il pratique la méditation sans objet appelée zazen et le tir à l’arc (kyudo) avec Kenran Umeji Roshi.

Entre 1951 et 1988, il  dirige et anime le Centre qu’il a créé en Forêt Noire, qui propose une pratique du Zazen,  dégagée des rites et des formes culturelles propres à l’Extrême-Orient, tout en en conservant l’esprit sans la moindre concession.

Karlfried Graf Dürckheim a transmis de précieuses indications sur la notion de transcendance, sur ce qu’il appelle l’expérience mystique au-delà des religions,  « l’expérience du numineux », « le Tout Autre »,  et sur l’importance de l’amour dans la quête spirituelle, qui révèle ce que l’Alchimie nomme la pierre philosophale ou « fleur d’Or », dans la tradition taoïste.

 

 

 

LE MOT QUI VIENT DU SILENCE – Emission radiophonique de Karlfried Graf Durckheim & Claude Mettra -

Partie 1

Partie 2

Partie 3

Les commentaires sont fermés.

l'appel de la sagesse |
etenite |
Les Témoignages de la Greno... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Tariq RAMADAN
| Eveil à la foi - Andrésy, C...
| fleurdefoi