LA VOIE SPIRITUELLE

pentaclemartiniste.bmp

Louis Claude de Saint-Martin, le Philosophe Inconnu, ou, plus justement, le porte-parole sur Terre de l’entité qui s’appelait, dans l’autre plan, le « Philosophe Inconnu », a déterminé ainsi qu’il suit, les jalons de la voie spirituelle :

Il y a d’abord les « morts-vivants », les êtres qui, sur Terre, vivent d’une vie tout à fait matérielle, qui ne pensent qu’aux réalités immédiatement tangibles et qui constituent les « Hommes du Torrent« . C’est là l’immense troupeau dans lequel l’initié doit pêcher les êtres à évoluer.

Si, par un appât intellectuel ou par l’effet d’un chagrin ou bien d’un amour intense, on parvient à éveiller dans le coeur de ces êtres frustres la petite flamme qui sommeille au fond de toute créature, alors le Dieu intérieur manifeste sa présence, s’affirme en créant l’enthousiasme et l’ »Homme de Désir » apparaît. Le désir est plus fort, quand il est aidé par la prière, que toutes les forces connues, et aucune magie ne peut atteindre sa puissance.

L’ »Homme de Désir » une fois créé, le lent travail de circulation des jeunes facultés, planètes autour du soleil christique, se poursuit et lêtre humain se transforme à tel point qu’il devient le « Nouvel Homme ».

 Ce « Nouvel Homme » remplace peu à peu par des cellules de lumière tout ce qui était obscur en lui. Il en arrive à émaner de la bonté comme des « Hommes du Torrent » émanent de la chaleur. Il pardonne les offenses, il ne fait jamais de procès et subit en silence les injustices de la société profane. Il aime ses ennemis, source inconnue souvent de toute évolution et il est véritablement un envoyé des puissances supérieures sur la Terre.

Que ce soit un chrétien mystique, un évangélisant, un babyste, disciple du révélateur persan et de ses successeurs, un boudhiste ayant parcouru la voie des « Vérités du Salut » ou même un simple « antoiniste » opérant des guérisons grâce à l’amour de son prochain, ou qu’il se rattache à n’importe laquelle des innombrables fraternités spirituelles qui honorent l’humanité, ce « Nouvel Homme » est véritablement un joyau rare dans l’enfer terrestre.

Traversant, sans être ému, les épreuves les plus dures que lui envoie « Le Prince de ce monde » qui n’aime pas voir son domaine envahi par des étrangers venus du plan céleste, ce « Nouvel Homme », s’il domine toutes les terreurs et toutes les épreuves, connaît enfin la joie de l’union intime avec le plan divin. Il a brûlé tout ce qui étaient ténèbres, et le Christ est ressuscité vivant et agissant dans tout son être. Il devient alors « L’Homme Esprit ». C’est un soleil dans l’humanité terrestre et c’est un guide sûr qui saura conduire les âmes vers Celui qui ne trompe pas.

Tel est, en raccourci, le résumé de cette voie spirituelle, toujours la même pour toutes les religions et pour tous les humains, quelle que soit leur langue profane ou leur costume extérieur. Celui qui a eu le bonheur, une fois dans sa vie, de rencontrer un « Maître » nous comprendra.

Papus

(Dr Gérard Encausse)

1865 – 1916

 inri1.bmp

Inscrivez vous

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

l'appel de la sagesse |
etenite |
Les Témoignages de la Greno... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Tariq RAMADAN
| Eveil à la foi - Andrésy, C...
| fleurdefoi